Couverture La faute à degun. Francois Thomazeau

La faute à Dégun

7.50

François Thomazeau
Presse :  » A Marseille, personne ne dit personne. Tout le monde dit dégun, par opposition à quelqu’un, je présume. » Mais c’est qui ce Frankie Dégun. Il déboule en chair et en os et çà c’était pas prévu. Il réussit tout ce que son créateur, -un Rock-critic- a raté. Ses rêves de scène et même ses amours…
…  » Variation lâche sur le thème du double et du vampire, voleur de vie et de visage, déambulation mélancolique dans le labyrinthe des bars de marseille, complainte bluesy. »
Ph. Broussard. Le Monde.

4 en stock

Catégorie : Étiquettes : ,

Description du produit

La faute à Dégun
François Thomazeau
142 p. Date de publication 1996. Éditions Misteri